Categories

Accueil > Articles : J’ai lu, j’ai vu > 2007 > Uncovered - Thomas Allen

9 septembre 2007
Didier Gualeni

Uncovered - Thomas Allen

Un jour, par hasard, Thomas Allen est amené à découper la couverture d’un livre et à faire ressortir un personnage pour le libérer de son emprise. Il s’émerveille par cette présentation tridimensionnelle que l’on trouvait dans des livres de notre enfance et qui faisait naître dans la 3D de l’époque, une cour de ferme, un château ou un cirque. L’idée lui vient alors de s’engager dans une série qui utilisera ce procédé.

Son intérêt porte sur ce que l’on dénomme au Etats Unis des « pulp », c’est à dire des romans de gare, des éditions populaires pas chères, au papier ordinaire et en vogue dans les années 50. Il repère un site internet qui répertorie des milliers de couvertures, fait son choix et part à la recherche de ces livres sur e-Bay ou dans des librairies spécialisées.

Maneater - 2006
© Thomas Allen

Avec amour et humour il découpe très minutieusement les personnages de couverture. Thomas Allen leur donne vie en les transformant en acteur de leur propre rôle. Il est à la fois metteur en scène, auteur adaptateur, éclairagiste, directeur de la photographie et réalisateur. Sur un fond noir, à l’aide d’un éclairage dont il a le secret et d’une chambre 4X5 inch, il fait son cinéma et nous livre des images fixes, petites merveilles de créativité sorties de son imagination.
On voit la marque de la découpe, l’usure de l’image de couverture, car le livre a vécu, circulé, il a été vendu et revendu, il a traîné dans des débarras, peut être même dans des poubelles, pour atterrir dans les rayons d’un brocanteur.

Stranger - 2006
© Thomas Allen

Le travail de Thomas Allen est de ressusciter le cow-boy qui fait son entrée dans le saloon en poussant les portes à battant. Il lui donne du mouvement et même si son visage est dans le flou de la profondeur de champ de l’objectif, on sent sa détermination à mettre fin à une situation qui ne peut perdurer. Sur la page suivante la découpe très étudiée ravive la bagarre qui oppose deux hommes cravatés et démultiplie la force du coup de poing en lui faisant traverser la couverture. En fait Thomas Allen anime ces personnages alors qu’ils sont fixes.

Rred - 2002
© Thomas Allen

Le livre, support du découpage est souvent visible on voit sa tranche rouge, verte ou tout simplement jaunie. Ce jeu, cet exercice autour du livre rappelle le travail d’Abelardo Morell qui a réalisé en noir et blanc et à la chambre toute une série d’images qui mettent en scène des livres.
Outre l’originalité de l’univers mis en scène par Thomas Allen « uncovered » est réalisé sur un petit format qui convient parfaitement à la diagonale de la chambre mais son originalité réside dans l’épaisseur des pages qui sont semblables à celles des livres cartonnés pour bébés. Cette initiative unique dans le monde du livre de la photo permet de présenter 28 photographies sur 48 pages sans que l’ouvrage semble minuscule, au contraire il devient un livre objet et ravira les collectionneurs par son côté atypique et ludique. Néanmoins un problème se pose, qu’en est-il des droits d’auteurs de tous ceux qui, probablement payés une misère, ont dessiné ces couvertures il y a 50 ans ? Sans eux les images originales de Thomas Allen n’existeraient pas.

Viewfinder - 2006
© Thomas Allen

En savoir plus


Titre : Uncovered
Auteur : Thomas Allen
Cartonné : 48 pages
Format : 17,5 x 21,5 cm
Editeur : Aperture ; Édition : Brdbk (23 août 2007)
Langue : Anglais
ISBN-10 : 1597110531
Prix : 25 euros

Commentaires

Répondre à cet article